Logo Choix variétal blé Logo ARVALIS - Institut du végétal
Présentation de l'outil

Le choix des variétés de blé tendre n'est pas toujours aisé au vu de la quantité de variétés proposées sur le marché et des nombreux critères qui doivent être pris en compte entre la précocité, la qualité technologique et sanitaire, la résistance aux maladies… Cet outil interactif d'ARVALIS - Institut du Végatal, qui complète le service Fiches Variétés, a pour objectif de vous aider à choisir la ou les variétés qui correspondent le mieux à votre situation, à vos pratiques et à vos attentes pour bien démarrer la campagne. Pour cela l'outil propose 19 critères permettant de faire le tri parmi plus de 300 variétés.

Les données utilisées pour caractériser les variétés dans cet outil sont issues des synthèses réalisées à partir de résultats des réseaux d’essais de comparaison des variétés en épreuve d'inscription (CTPS/GEVES) et en expérimentation de post-inscription (ARVALIS - Institut du Végatal avec la contribution des Coopératives, Négoces, Sélectionneurs, Chambres d'Agriculture, INRA), voir le détail des contributeurs.

Issu de l’association de la connaissance fine de ces caractéristiques variétales et de l’expertise des spécialistes thématiques et régionaux d’ARVALIS - Institut du Végatal, l’outil Choix des variétés Blé tendre propose plusieurs fonctionnalités

  • Sélection des variétés adaptées à vos conditions géographiques et de production
  • Filtres / tris sur les caractéristiques variétales de votre choix
  • Comparaison des caractéristiques d’un panel de variétés
  • Estimation des principaux risques (maladies, verse, cécidomyies orange) liées à l’historique des parcelles
  • Calcul d’indicateurs technico-économiques par variété tenant compte du risque précédemment estimé (marge partielle, IFT et enveloppe fongicide prévisionnelle)

Chaque année ARVALIS édite ses résultats d'essais variétés région par région. Ces résultats sont disponibles ici.
Avertissement/Précaution

Choix des variétés Blé tendre est un outil d’aide au choix des variétés de blé tendre en début de campagne. Dans un but de comparaison des performances des variétés à la parcelle, il estime des risques prévisionnels, et des programmes de protection, en fonction du contexte agronomique de la parcelle connu en début de campagne. Il n’intègre pas les éléments particuliers liés aux conditions climatiques et parasitaires de l’année, ou au statut azoté de la parcelle.

Les informations comparatives sur les caractéristiques variétales sont fournies sur la base des résultats d'expérimentation disponibles. Elles peuvent varier en fonction de la climatologie, des milieux, des techniques de culture ainsi que des contournements des résistances par les champignons, en particulier ceux responsables des rouilles et de l’oïdium.

ARVALIS - Institut du végétal s'efforce d'assurer au mieux de ses possibilités la disponibilité et la fiabilité du Service. Toutefois, ARVALIS - Institut du végétal ne peut garantir de manière absolue l'exactitude, la précision ou l'exhaustivité des résultats obtenus grâce à l'outil Choix des variétés. L'outil Choix des variétés ne peut servir que d'élément de prise de décision pour l'utilisateur à qui il appartient d'effectuer les validations nécessaires et d'apprécier l'adéquation des résultats et la particularité de son exploitation agricole ou de son secteur. En conséquence, et à l'exception des dommages directs résultant d'une faute grave et délibérée de sa part, ARVALIS - Institut du végétal décline toute responsabilité pour toute imprécision ou inexactitude d'un résultat obtenu par l'utilisation de l'outil Choix des variétés et pour toute conséquence liée à l'exploitation de ce résultat.

Mode d'emploi
Etape 1 : Votre parcelle
etape1

La définition des conditions d'implantation de votre parcelle, à savoir votre code postal, votre date de semis et votre type de sol permettent à l’outil de faire, pour les étapes suivantes, une première sélection des variétés ayant un rythme de développement adapté à vos conditions de production. Pour chaque situation, des filtres sur les précocités à épi 1 cm et à épiaison sont proposés par défaut afin de réduire les risques de gel hivernal et d’échaudage de fin de cycle. Ces propositions de précocité peuvent être modifiées par l’utilisateur s’il le souhaite.

Ces informations interviennent également dans les estimations des niveaux de risque maladies, verse et cécidomyies orange de l’étape 3.

Etape 2 : Filtres et résultats

Les filtres

De nombreux critères sont mis à votre disposition pour effectuer des filtres sur la liste des variétés disponibles. ATTENTION, la variété cumulant tous les critères favorables n’existe pas. Nous vous conseillons d’utiliser les filtres avec modération. En effet, plus vous sélectionnez de critères, avec des niveaux d’exigences élevés, plus la gamme des variétés proposées se restreint. Vous risquez alors de passer à côté de variétés plus performantes, notamment sur le rendement, ou sur la marge partielle. Un compteur indiquant le nombre de variétés correspondant à votre recherche se met à jour automatiquement à chaque critère coché ou décoché.

Les principaux critères sont affichés par défaut.

filtres

D’autres critères sont accessibles par le bouton « + de critères ».

filtres supplémentaires

Les filtres sur les précocités à épiaison et à épi 1 cm (dans + de critères) sont activés par défaut en fonction de vos conditions d'implantation saisies lors de l’étape 1. Ces filtres peuvent être modifiés. Les autres critères sont positionnés sur « indifférent » par défaut.



Le tableau de résultats

tableau de résultats

Par défaut, le tableau est trié par ordre alphabétique sur le nom des variétés. Vous pouvez le trier sur le caractère de votre choix.

La colonne « Sélectionner » située à gauche du tableau vous permet de comparer les caractéristiques et performances de votre sélection de variétés.

Une infobulle associée à chaque intitulé de colonne vous donne l’échelle et la légende de la variable. « Plus d’informations ici » ouvre la page « en savoir plus » au niveau du paragraphe de la variable.

Un certain nombre de critères sont affichés ou masqués par défaut. Vous pouvez les modifier en passant par le bouton « Afficher / Masquer des critères »

colonnes du tableau

Pour plus de détails sur la définition des critères, vous pouvez vous reporter au paragraphe correspondant.

Etape 3 : Vos indicateurs technico-économiques ajustés

Pour aller plus loin, l'outil Choix des variétés de blé tendre vous propose d’estimer les principaux risques de bioagresseurs et de verse associés à vos conditions de production. Pour estimer ces risques, vous devez renseigner le précédent, l’anté-précédent, le délai de retour du blé, le travail du sol, la gestion des résidus, et la présence historique de cécidomyies orange sur la parcelle.

contexte

Grâce à ces informations l’outil estime vos niveaux de risques des principaux bioagresseurs et de verse. Vous pouvez réajuster les niveaux de risque à votre convenance, ou choisir d’ignorer un ou plusieurs critères en positionnant les curseurs au niveau 0 de l’échelle.

pression de maladies

Associés aux caractéristiques variétales, ces niveaux de risques interviennent dans les calculs des indicateurs technico-économiques par variété. Plus un niveau de risque est élevé, plus la résistance variétale correspondante aura un impact important sur les estimations de l’IFT et de la marge partielle. Les estimations du prix de vente du blé et du potentiel de rendement de votre parcelle entrent également dans les calculs.

prix et rendement

Pour plus de détails sur la définition des indicateurs technico-économiques, vous pouvez vous reporter au paragraphe correspondant.



Toutes les variétés répondant aux critères sélectionnés sont alors présentées sous forme de tableau contenant les indicateurs économiques et d’IFT. Vous pouvez également trier les variétés suivant le critère de votre choix.

tableau de résultats technico-économiques

Un certain nombre de critères sont affichés ou masqués par défaut. Vous pouvez les modifier en allant sur le bouton « Afficher / Masquer des critères »



Les critères (définition)

Pays d'inscription des variétés (source : GEVES ou Catalogue UE)

Code paysPays
ATAutriche
BEBelgique
BGBulgarie
CZRépublique Tchèque
DEAllemagne
DKDanemark
ESEspagne
FRFrance
HRCroatie
HUHongrie
IEIrlande
ITItalie
LTLituanie
NLPays-Bas
PLPologne
PTPortugal
RORoumanie
SESuède
SKSlovaquie
SWSuisse
UKRoyaume-Uni

Lignée(L)/Hybride(H)

Le caractères L ou H est précisé car les variétés hybrides ont en règle générale des rendements plus élevées que les variétés lignées, mais leurs semences ont aussi un coût plus élevé. Il est conseillé de baisser la densité de semis pour réduire ce surcoût et raisonner leur choix sur la base d'un calcul économique. L’outil Choix des variétés Blé tendre intègre ce surcoût dans les calculs du produit brut et de la marge partielle. Il est estimé en moyenne à 77 €/ha.

Précocité épi 1cm ou précocité montaison (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

La précocité épi 1cm ou précocité montaison adaptée à la date de semis permet de réduire les risques de destruction d’épis en cas de gel tardif en sortie d’hiver. Une variété précoce à montaison ne doit pas être semée trop tôt.

Précocité à montaison
NoteLégendeVariétés type
0Très tardifAmbition/Lear
1TardifBoregar/RGT Libravo
21/2 TardifBergamo
31/2 PrécoceFructidor/Rubisko
4PrécoceArezzo/Oregrain
5Très précoceCellule/Descartes
6Ultra précoceFilon/Galibier

Précocité épiaison (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

La précocité à épiaison permet de réduire les risques d'échaudage de fin de cycle dans les régions à climat chaud et sec durant le remplissage, sur des sols à faible réserve utile, ou en cas de date de semis tardive.

Précocité à épiaison
NoteLégendeVariétés typeEcarts moyens (jours)
par rapport à une variété
1/2 précoce
4.5Très tardifLear+10
5TardifRGT Libravo+7.5
5.51/2 TardifBergamo/Triomph+5
61/2 Tardif à 1/2 PrécoceBoregar/Fructidor+2.5
6.51/2 PrécoceRubisko/LG Absalon0
7PrécoceApache/Oregrain-2.5
7.5Très précoceFilon/Solehio-5
8Ultra précoceAlhambra-7.5

Résistance au froid (source : CTPS/GEVES)

Note de résistance au froid hivernal au tallage sur une végétation bien endurcie.

Résistance au froid
NoteLégendeVariétés type
1Très sensibleCourtot
2SensibleLona
3Sensible à assez sensibleGalibier
4Assez sensibleNemo/Soissons
5Assez sensible à peu sensibleOregrain/Triomph
6Peu sensibleRubisko/Syllon
7Assez résistantApache
8Assez résistant à résistantAllez Y/Trapez
9RésistantRenan

PMG (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Poids de mille grains (PMG)
NoteLégendeVariétés typeEcarts moyens (g)
1Très petitSokal-8 et moins
2PetitBologna/Rebelde-6
3Petit à assez petitCellule/Descartes-4
4Assez petitFructidor/Oregrain-2
5MoyenChevignon/LG Absalon0
6Assez grosNemo/Rubisko+2
7Assez gros à grosComplice/Solehio+4
8GrosRGT Venezio/Syllon+6
9Très grosAltigo+8 et plus

Hauteur de tige (source : CTPS/GEVES, ARVALIS - Institut du Végétal)

Hauteur de tige
NoteLégendeVariétés typeEcarts moyens (cm)
1Très courtCourtot-25 et moins
1.5-20
2CourtQuality-15
2.5Bologna/Toisondor-10
3Court à assez courtRGT Cesario/Triomph-5
3.5Cellule/Rubisko0
4Assez courtChevignon/Renan+5
4.5Galibier/Togano+10
5Moyen+15
5.5Alessio/Ephoros+20
6Assez hautAntonius/Pireneo+25
6.5Energo+30
7Assez haut à hautTengri+35
7.5+40
8Haut+45
8.5+50
9Très haut+55 et moins

Germination sur pied (source : CTPS/GEVES)

Germination sur pied
NoteLégendeVariétés type
1Très sensibleCezanne
2SensibleAlixan/Ascott
3Sensible à assez sensibleCellule/Chevignon
4Assez sensibleBoregar/Oregrain
5Assez sensible à peu sensibleFructidor/Rubisko
6Peu sensibleRenan/Triomph
7Assez résistantArezzo
8Assez résistant à résistant
9Résistant

Verse (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

Attention, en cas de redémarrage très précoce en sortie d’hiver, les variétés très précoces à montaison (notes de précocité montaison de 5 et 6) apparaissent généralement plus sensibles à la verse.

Verse
NoteLégendeVariétés type
1Très sensible
1.5
2Sensible
2.5
3Sensible à assez sensibleGalibier/Lona
3.5Cezanne/Hystar
4Assez sensibleSolehio
4.5Forcali/Pibrac
5Assez sensible à peu sensibleAdvisor/Ascott
5.5Chevignon/LG Absalon
6Peu sensibleArezzo/RGT Libravo
6.5Fructidor/Rubisko
7Assez résistantOregrain/Trapez
7.5Altigo/Cellule
8Assez résistant à résistantBoisseau/Aerobic
8.5
9Résistant

Piétin verse (source : CTPS/GEVES, ARVALIS - Institut du Végétal)

Les variétés ayant une note de résistance supérieure ou égale à 5 n’ont pas besoin d’être traitées contre le piétin verse.
Pour en savoir plus sur cette maladie vous pouvez consulter la fiche Piétin verse.

Piétin verse
NoteLégendeVariétés type
1Très sensibleAltigo
2SensibleOregrain/Rubisko
3Sensible à assez sensibleCellule/Fructidor
4Assez sensibleAscott
5Assez sensible à peu sensibleDescartes/Renan
6Peu sensibleLG Absalon
7Assez résistantBoregar
8Assez résistant à résistant
9Résistant

Oïdium (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

De 1 très sensible à 9 très résistant.
Attention au risque de contournement des résistances variétales.
Pour en savoir plus sur cette maladie vous pouvez consulter la fiche Oïdium.

Rouille jaune (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

De 1 très sensible à 9 très résistant.
Attention au risque de contournement des résistances variétales.
Pour en savoir plus sur cette maladie vous pouvez consulter la fiche Rouille jaune.

Septoriose (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

De 1 très sensible à 9 très résistant.
Note de résistance à Zymoseptoria tritici. Attention au risque d'érosion sur les variétés très cultivées.
Pour en savoir plus sur cette maladie vous pouvez consulter la fiche Septoriose.

Rouille brune (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

De 1 très sensible à 9 très résistant.
Attention au risque de contournement des résistances variétales.
Pour en savoir plus sur cette maladie vous pouvez consulter la fiche Rouille brune.

Fusariose des épis (source : CTPS/GEVES)

De 1 très sensible à 9 très résistant.
Note de résistance à Fusarium graminearum, Fusarium culmorum (symptômes sur épis)
Pour en savoir plus sur cette maladie vous pouvez consulter la fiche Fusariose des épis.

Fusariose DON (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Résistance à l'accumulation de mycotoxine (DON : déoxynivalénol). Les variétés sensibles (≤3.5) ne doivent pas être semées en situations à risque (précédent maïs grains en non labour). Les variétés les plus résistantes (≥6) permettent de réduire le risque DON dans ces conditions. Se référer aux préconisations d'ARVALIS - Institut du Végatal dans l'article MYCOTOXINES : COMMENT GÉRER LE RISQUE AU CHAMP SUR BLÉ TENDRE ET BLÉ DUR?

Fusariose (DON)
NoteLégendeVariétés type
1Très sensible
1.5
2SensiblePr22r58
2.5
3Sensible à assez sensibleCaphorn
3.5Altigo/Bermude
4Assez sensibleBoregar/Syllon
4.5Cellule
5Assez sensible à peu sensibleChevignon/LG Absalon
5.5Bergamo/Sy Moisson
6Peu sensibleRenan
6.5Apache/Oregrain
7Assez résistant
7.5
8Assez résistant à résistant
8.5
9Résistant

Helminthosporiose (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

De 1 très sensible à 9 très résistant.
Pour en savoir plus sur cette maladie vous pouvez consulter la fiche Helminthosporiose.

Cécidomyies orange (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

R : résistant
S : sensible
Vide : présumé sensible

Mosaïques (source : CTPS/GEVES, ARVALIS - Institut du Végétal)

R : variété résistante à la mosaïque des céréales et à la mosaïque de stries en fuseaux
S : variété sensible à au moins une des deux mosaïques
Vide : présumé sensible
Pour en savoir plus sur cette maladie vous pouvez consulter la fiche Mosaïques.

Chlortoluron (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

T : tolérant
S : sensible

CEPP (source : CTPS/GEVES, ARVALIS - Institut du Végétal)

Origine de l'éligibilité aux Certificats d'Economie de Produits Phytopharmaceutique (CEPP)
m : variété assez résistante à résistante aux maladies
v : variété résisitante à la verse
r : variété résistante à la cécidomyie orange
Pour plus d'information, voir le Portail EcophytoPic

% accès - classe supérieure (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Indicateur d’accès aux marchés selon les critères de la grille de classement des blés à la récolte d’Intercéréales. Il détermine la probabilité (%) qu’une variété accède à la classe « SUPERIEUR » sur la base du taux de protéines (>11%), et du poids spécifique (> 76 kg/hl).

% accès - classe premium (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Indicateur d’accès aux marchés selon les critères de la grille de classement des blés à la récolte d’Intercéréales. Il détermine la probabilité (%) qu’une variété accède à la classe « PREMIUM» sur la base du taux de protéines (>11,5%), de la force boulangère (> 170) et du poids spécifique (>77 kg/hl).

Classe qualité (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

Les classes technologiques sont déterminées à partir des tests de panification de type pain courant français (NF V03-716).

Depuis 2015, ARVALIS – Institut du végétal, le GEVES et l’ANMF se sont associés pour faire évoluer la méthodologie d’évaluation des variétés de blé tendre et assurer une continuité entre l’inscription et la post-inscription. Les informations sur la qualité technologique fournies dans l’outil proviennent ainsi d’analyses réalisées par les 3 entités à partir d’échantillons produits par le GEVES et ARVALIS. La classe technologique des variétés est désormais validée ou ajustée, par ARVALIS – Institut du végétal, quelques mois seulement après leur inscription.
BAF : blé améliorant ou de force,
BPS : blé panifiable supérieur,
BP :blé panifiable,
BAU : blé à autres usages,
BAU-imp : blé à autres usages impanifiable,
BB : blé biscuitier

Avis ANMF (Association Nationale de la Meunerie Française)

Classes VRM

  • VRM : Variétés Recommandées par la Meunerie
  • VO : Variétés en Observation en vue de devenir VRM

Classes BPMF (Blés pour la Meunerie Française)

  • p : blés panifiables
  • p* : Ces variétés, en cumul, ne doivent pas dépasser 15% dans les mélanges BPMF panifiables
  • f : blés de force
  • b : blés biscuitiers
  • ab : blés convenant à l'agriculture biologique

Poids spécifique (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

Le poids spécifique représente la masse volumique d’un lot de blé. Il demeure aujourd’hui un critère contractuel incontournable, systématiquement utilisé pour le commerce du blé, même si sa signification technologique est plutôt limitée. Le poids spécifique a toutefois de l’intérêt pour estimer le volume d’un lot de céréales, information précieuse pour les logisticiens.
Les contrats commerciaux exigent classiquement un poids spécifique d’au moins 76 kg/hl.

Poids spécifique (PS)
NoteLégendeVariétés typeEcarts moyens (kg/hl)
1Très faible-5 et moins
2FaibleOakley/Robigus-3.75
3Faible à assez faibleAdriatic/Boisseau-2.5
4Assez faibleAigle/Triomph-1.25
5MoyenRubisko0
6Assez élevéApache/Bermude+1.25
7Assez élevé à élevéFructidor/Oregrain+2.5
8ElevéCellule/Syllon+3.75
9Très élevéIzalco CS/Rebelde+5 et plus

Protéines (GPD) (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

Le choix de la variété peut faciliter l’accès à des teneurs en protéines élevées pour répondre à la demande du marché. Le taux de protéines n'est pas indépendant du rendement. En tendance, à même disponibilité en azote dans une parcelle (reliquats + apports), plus une variété est productive, plus sa teneur en protéines est faible (effet dilution). La note de protéines (GPD : Grain Protein Deviation) représente l’écart à la droite de régression négative de la teneur en protéines en fonction du rendement entre les variétés comparées : de 1 très au-dessous de la droite de régression à 9 très au-dessus de la droite.

Protéines - GPD (Grain Protein Deviation)
NoteLégendeVariétés typeEcarts moyens (%)
1Très faible-1 et moins
2Faible-0.75
3Faible à assez faibleLear-0.5
4Assez faibleBermude/Sy Moisson-0.25
5MoyenApache0
6Assez élevéChevignon/Fructidor+0.25
7Assez élevé à élevéRubisko+0.5
8Elevé+0.75
9Très élevé+1 et plus

Besoins unitaires en azote (b/bq) (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

b (kg N/q) : besoins unitaires en azote à l'optimum de rendement (quantité d'azote absorbé à la récolte par unité de rendement)
bc (kg N/q) : besoin unitaire complémentaire en azote pour un objectif de 11,5 % de protéines. bq (kg N/q) : besoin unitaire qualité pour un objectif de rendement et de teneur en protéines de 11,5% (bq = b + bc).
Pour accéder aux conseils de fractionnement, vous pouvez consulter l'article BLÉ TENDRE : LES BESOINS UNITAIRES EN AZOTE DES VARIÉTÉS RÉACTUALISÉS POUR 2019.

Force boulangère (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

La force boulangère (W) est un des critères majeurs d'accès au marché. Elle traduit la capacité viscoélastique de la pâte selon deux facteurs : l’élasticité et l’extensibilité. Le W d’un blé panifiable supérieur atteint ou dépasse 170. En-dessous de 100, le blé est considéré comme inapte à la panification. Les blés de force, utilisés en mélange pour corriger les farines jugées trop faibles en purs pour des produits spécifiques, dépassent 350.

Rendement (q/ha ou %) (source : ARVALIS - Institut du Végétal, CTPS/GEVES)

Rendements calculés à partir des essais traités fongicides d'inscription et de post-inscription par zone de précocité. Ils sont exprimés soit en pourcentage de la moyenne des variétés affichées (à l'issu des filtres utilisé dans l'étape 2), soit en q/ha ajustés par rapport au potentiel de rendement de la parcelle renseigné par l’utilisateur. Trois zones de précocité sont définies dans l’outil Choix des variétés Blé tendre. La zone correspondant à votre situation est déterminée à partir de votre code postal.

zones de précocités
Zone de précocité nord
Zone de précocité centre
ou intermédiaire
Zone de précocité sud

Régularité (q/ha) (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Ecarts types des interactions Variété x Environnement mesurées sur les rendements des modalités traitées fongicides des essais d'inscription et de post-inscription par zone de précocité, exprimées en q/ha. Plus la valeur est faible, plus la variété a été observée régulière dans les essais. Il est périlleux d’estimer la régularité d’une variété observée moins de 3 ans.

Produit brut (%) (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Exprimé en pourcentage de la moyenne des variétés qui s'affichent à l'issue des filtres de l'étape 2.
Produit Brut = Rendement x prix du blé +/- bonus et réfactions PS +/- bonus et réfactions protéines +/- bonus et réfactions qualité techno (pour les VRM et les BAU).

Marge partielle (%) (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Exprimé en pourcentage de la moyenne des variétés qui s'affichent à l'issue des filtres de l'étape 2.
Marge partielle (marge brute partielle prenant en compte uniquement les semences et la protection de la culture) = Produit brut – les charges opérationnelles semences (Hybride/Lignée), régulateurs, fongicides (hors TS) et insecticides (cécidomyies orange).
Les charges opérationnelles sont estimées en croisant les risques liés à la parcelle et les résistances variétales.

Protection fongicide (€/ha) (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Valeur indicative en €/ha de l'enveloppe de protection fongicide prévisionnelle compte tenu des principaux risques maladies liés à la région (oïdium, rouille jaune, septoriose et rouille brune), aux risques spécifiques propres à la parcelle (piétin verse, fusariose des épis) et à la sensibilité variétale. Cette enveloppe potentielle sera bien entendue ajustée à la pression des maladies de l'année et à votre stratégie de conduite de la culture.

IFT total (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

L'Indice de Fréquence de Traitement (IFT) prévisionnel (hors herbicide et traitement de semences) est estimé dans l'hypothèse du contrôle des nuisibilités des bioagresseurs et de la verse en tenant compte des risques maladies, verse, et cécidomyies orange de la parcelle en interaction avec les sensibilités variétales. L’IFT potentiel est indicatif car il varie en fonction des pressions parasitaires de l'année, de la protection effective réalisée en cours de campagne et des produits et doses utilisées.

IFT fongicide (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Indice de Fréquence de Traitement fongicide prévisionnel (hors traitement de semences), est estimé dans l’hypothèse du contrôle des nuisibilités des maladies en tenant compte des risques maladies de la parcelle en interaction avec les sensibilités variétales. L’IFT fongicide potentiel est indicatif, car il varie en fonction des pressions parasitaires de l'année, de la protection effectivement réalisée en cours de campagne et des produits et doses utilisés.

IFT régulateur (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Indice de Fréquence de Traitement régulateur prévisionnel est estimé dans l’hypothèse du contrôle de la verse en fonction du risque verse de la parcelle en interaction avec la sensibilité variétale. L’IFT régulateur potentiel est indicatif, car il varie en fonction du risque de l'année, de la protection effectivement réalisée en cours de campagne et des produits et doses utilisés.

IFT cécidomyies orange (source : ARVALIS - Institut du Végétal)

Indice de Fréquence de Traitement insecticide (cécidomyies orange) prévisionnel est estimé en fonction du risque de la parcelle en interaction avec la résistance variétale. L’IFT cécidomyies orange potentiel est indicatif, car il varie en fonction du risque de l'année, de la protection effectivement réalisée en cours de campagne et des produits utilisés.

Partenaires

Listes des partenaires du réseau d'essais en post-inscription :

  • Coopératives et nécoces : ACOLYANCE, AGRIAGEN, AXEREAL, BONNEVAL BEAUCE ET PERCHE, COOP CREULLY, COOP IDF SUD, D2N, DEVULDER ET GHYS, EURALIS, GARUN LA PAYSANNE, GROUPPE CARRÉ, INTERFACE, LA DAUPHINOISE, LA FLANDRE, LE GOUESSANT, LIMAGRAIN, OXYANE, SCAEL, SEMENCES DE FRANCE, SOUFFLET, TERNOVEO, TERRES BOCAGE GATINAIS, TRISKALIA, UCAL, UNEAL, V.S.N, VALEPI, VALFRANCE, VIVESCIA
  • Chambres d'Agriculture : CA 03, CA 16, CA 37, CA 47, CA 59-62, CA 60, CA 61, CA 62, CA 79, CA D'ALSACE, CA ILE DE FRANCE, CA RHONE-ALPES
  • Sélectionneurs : AGRI OBTENTIONS, BASF, CAUSSADE SEMENCES, DSV, FLORIMOND DESPREZ, BREUN, KWS MOMONT, LEMAIRE DEFFONTAINES, LG, RAGT, SAATEN UNION, SECOBRA, SYNGENTA, UNISIGMA
  • Autres : UCATA, GIE LOIRE-AUVERGNE-AGRO, INRA